On prend le large : Animal Crossing New Horizon sur Switch

Animal Crossing New Horizon
Plateforme : Switch
Date de sortie : 20/03/2020
Genre : Social simulation
Joueurs : Solo (+multi)
Développeur : Nintendo
Éditeur : Nintendo

 

J’ai toujours été une adepte d’Animal Crossing sur Nintendo DS et si Happy Home Designer ne m’a pas vraiment envoyé du rêve, le retour de la franchise sur Nintendo Swicth est pleine de promesses : une île déserte, un nouveau départ et tout à faire… Un super programme qui annonce déjà pas mal d’heures de jeu en perspective, ça tombe bien en ce moment on a le temps !

Plus beau que jamais !

Comme pour Pokémon Épée et Bouclier et j’ai testé le jeu sur deux machines : la Switch classique et la Switch Lite. Le jeu est aussi beau sur l’une que sur l’autre et le passage en plein écran sur la télé 4K du salon offre un superbe spectacle !

La météo est bien gérée par la console, j’aime beaucoup quand il pleut par exemple, on peut voir des détails différents et soyons clairs : la nuit est superbe !

On commence par les aspects négatifs pour ne garder que le meilleur pour la suite…

Attention à la douche froide : J’annonce avoir testé le jeu sur deux consoles différentes, mais bien contre mon gré en réalité. J’ai pris le jeu pour Ninie afin d’y jouer ensemble en « écran partagé » sur la télé du salon et j’ai rencontré quelques déconvenues, j’aime autant t’avertir si comme moi tu as toujours joué à Animal Crossing sans pour autant créer plusieurs sauvegardes.

Dans ma tête, il était clair pour moi dès le début que nous allions jouer chacune sur la même console en avançant à notre rythme tout en pouvant profiter du mode multi tour à tour afin de progresser sur quelques petites choses ensemble : grossière erreur… Ou erreur de noob j’ai envie de dire… Pour ce qui est du mode multijoueurs sur la même console, je vais y revenir plus bas en détails mais disons que ce ne fût pas une bonne expérience ni pour Ninie, ni pour moi.

Certain te diront que ça a toujours été le cas, mais perso, avant je n’avais pas d’enfant : donc je jouais seule et ceux qui comme moi ne sont pas au courant de cette « gestion du monde » plutôt unique, vont se prendre une sacrée gifle !

Revenons plutôt à la partie solo que tes chers enfants vont tous vouloir créer sur la même console puisque la Switch classique est une console de salon et familiale : ne tombe pas dans le piège au risque de déclencher une guerre ! Je m’explique :

La partie créée par le premier utilisateur de la console est celle qui « accueille » l’histoire, si un second profil (ou un troisième, un quatrième…) est créé pour jouer, le joueur suivant se retrouve sans histoire à suivre et le jeu n’évolue pas tant que le premier joueur n’a pas « fait le boulot ». En clair : une console = une partie !

Je ne m’en suis pas de suite rendue compte et je trouvais ça bizarre de voir que Ninie adorait le jeu alors que je le trouvais tout juste passable : elle s’amusait bien pendant que moi je passais mon temps à pêcher de malheureux poissons… Puis, après avoir passé pas mal de temps à ramasser tout ce que l’île que je partageais avec Ninie avait à offrir, je lui redonne la console. Elle revient 10 minutes plus tard en râlant puisqu’elle ne trouvait rien en pierre. Et là, ça a fait tilt, je me suis dit « Mais non, ils ont pas osé », et bien figure-toi que si : on partage l’île, on partage donc les ressources… J’ai rien dit et j’ai jeté un œil aux différents guides en ligne pour bien démarrer l’histoire, je découvre alors que comme dans les autres titres il y a bien un fil rouge à suivre et que j’en ai simplement jamais vu la couleur.

Après dix bonnes heures à pêcher des poissons et à créer ma maison j’étais face à une évidence : je n’allais pas pouvoir avancer plus et il me fallait trouver une solution pour ne pas être bloquée par la progression très lente de Ninie. J’ai donc acheté une version dématérialisée pour la Switch Lite, j’ai tout recommencé et me voilà enfin avec une histoire à suivre !

Le mode multi sur une seule console

Avant d’en venir au réel contenu du jeu, je m’arrête encore une fois sur ce que je n’ai pas aimé (on voit les points négatifs au départ comme ça c’est fait). Si le mode solo pour plusieurs joueurs est du jamais vu pour moi (cf : juste au dessus), le mode multi était quand à lui plein de promesses, pas tenues…

Au bout de 5 minutes de partie à deux, nous avons compris avec Ninie que ce n’était absolument pas une bonne idée : un joueur est défini comme leader pendant que le second est juste là en spectateur. Alors oui, on peut switcher le leader à la volée mais clairement c’est totalement inutile. Le leader peut tout faire comme s’il jouait finalement seul pendant que l’autre ne fait que regarder puisqu’on ne peut absolument rien ramasser.

Allez, on passe à la suite !

Une nouvelle vie commence !

On fait rapidement le grand saut avec ce nouvel Animal Crossing : on atterrit sur une île pas vraiment déserte où tout est à faire. On y rencontre Tom Nook, Méli et Mélo ainsi que deux voisins différents d’une île à l’autre après avoir préalablement sélectionné son climat et sa forme.

On commence tout simplement avec une tente assez basique mais largement suffisante pour le départ, après son remboursement, on va voir fleurir une jolie maison que l’on va pouvoir agrandir moyennant finances au fil de l’aventure.

L’arrivée de la maison va permettre de nouvelles options comme par exemple le stockage d’objets et la disposition de nouveaux meubles avec plus d’espace. Comme pour toi, les autres personnages de l’île vont peu à peu se retrouver avec de jolies maisons : j’apprécie particulièrement de voir que les maisons sont toutes différentes, il y a un vrai travail créatif derrière et l’île n’est pas du tout monotone. En un mot : j’adore (cette mixité offerte) !

Bien évidemment, si l’espace exploitable de l’île est un peu petit au départ et qu’on en fait vite le tour, les journées vont devenir de plus en plus longues avec l’accès (une fois le musée et le magasin en place) aux autres parties de l’île avec des ponts. On va pouvoir y ajouter de nouvelles maisons pour accueillir encore plus d’habitants.

Poissons, fossiles et insectes : on complète le musée !

L’histoire de ce « New Horizon » offre une vraie guideline à suivre avec énormément de craft d’objets mais également et surtout du farm de bestioles en tout genre. Le but de cette quête : remplir le musée de l’île. Au départ ce n’est pas vraiment indiqué comme ça, on se retrouve face à un Tom Nook qui te propose d’échanger quelques unes de tes trouvailles contre des cadeaux (très utiles pour avancer) et puis au final, ce cher Nook se retrouve avec un appel de Tibou qui va venir s’installer sur l’île en apportant avec lui son musée.

A son arrivée sur l’île, le musée est une simple tente qui va se peaufiner pour devenir un magnifique musée à remplir au fil de tes découvertes de nouvelles espèces. Après avoir filé 15 bestioles ou fossiles, Tibou lance la construction du musée qui soit dit en passant est superbe à l’intérieur.

La construction du musée est essentielle pour obtenir la fameuse pelle et surtout la perche qui en attendant la construction des ponts te permettra d’explorer le reste de l’île.

La boutique de Méli et Mélo

En même temps que le musée, j’ai entrepris la construction du magasin pour lequel il va falloir fournir de nombreux matériaux afin de lancer le chantier. Une fois celui-ci installé, il va permettre l’arrivée du négociateur de navets (légume qui rapporte beaucoup de clochettes – la monnaie du jeu – afin de rapidement gagner de quoi rembourser les différentes extensions de la maison), la disponibilité de nombreux objets et surtout le rachat chaque jour d’un article différent à un prix plus intéressant.

L’arrivée de nouveaux habitants et la mairie

Notre île déserte du début ne l’est plus vraiment et nous allons lancer la construction de nouvelles maisons afin d’accueillir de nouveaux habitants et agrandir la population insulaire. Une fois la construction des maisons terminées (tu peux les construire en même temps, chacune arrivera à J+1 de l’autre) la mairie va venir s’installer à la place du bureau des résidents et la fin de l’aventure « guidée » va se rapprocher.

Libre à toi ensuite de faire la mission de Tom Nook : Projet K puis de vivre des journées tranquilles !

Et si je ne sais pas quoi faire de mes journées ?

Si certaines journées sont bien remplies, d’autres sont clairement en « free style » après c’est pour ça qu’on aime ou non Animal Crossing. Heureusement, si tu découvres pour la première fois Animal Crossing, tu as des quêtes quotidiennes (ou non) à accomplir et c’est dans ton téléphone que tout se passe.

Chaque jour, de nouvelles quêtes apparaissent, celles-ci te permettent d’accumuler beaucoup de Miles Nook qui vont t’offrir la possibilité d’acheter des objets exclusifs ou des billets pour visiter des îles désertes pour farmer.

Ces quêtes quotidiennes qui se débloquent au moment où tu lances la construction de ta propre maison sont accompagnées d’autres quêtes auxquelles tu as accès depuis ton arrivée sur l’île et qui encore une fois vont te permettre tout au long de ton aventure de remporter des Miles Nook. Voici la liste des quêtes auxquelles j’ai accès pour le moment (elles se débloquent au fur et à mesure) :

Miles de bienvenue : obtenu à l’arrivée sur l’île Pêcheur sachant pêcher : attraper 10, 100, 500… des poissons
Ichtyologue insulaire : découvrir 10, 20, 40… espèces de poissons Dis bonjour : dire bonjour chaque jour à ses voisins
Pas bébêtes : capturer 10, 100, 500… insectes Tout ce qui grouille : découvrir 10, 20, 40… espèces d’insectes
Bricollection : avoir 10, 50, 100… plans de construction Bricolage d’outillage : construire 5, 50, 200… outils
Bricolage de meubles : construire 5, 50, 200… meubles Déco perso : personnaliser 5, 20… meubles
Bûcheron bûcheur : récupérer 20, 100, 500, 2000… bois La casse, ça paye : casser 1, 20, 50… outils
Fossiles, vrais miles : obtenu lors de l’obtention de ton premier fossile Expertise de fossiles : faire expertiser 5, 30… fossiles par Tibou
Adieu, la mauvaise herbe : vendre 50, 200… mauvaises herbes Flower Power : planter 10, 50… fleurs
L’arroseur arrosé : arroser 10, 50… fleurs Forestation : planter 5,10 et 30 arbres
Corne d’abondance : vendre 20, 100… fruits Fruits pour tous les goûts : obtenu à chaque fois que tu plantes un nouveau fruit sur l’île (6 au total)
Les fruits de la mer : vendre 10, 50, 200… coquillages Pêche à la palourde : déterrer 5, 20… palourdes
Déchets pêchés : pêcher 3, 10… déchets Maître-pêcheur : pêcher 10, 50 et 100 poissons sans en laisser s’échapper
Maison de rêve : agrandir 1, 2, 5… fois sa maison De l’art de meubler : installer 5, 15, 30… meubles dans la maison
Un peu d’ordre : ranger 20, 50, 100… objets dans l’espace de rangement La tactique des mimiques : faire 1, 10… mimiques
Y a pas photo : obtenu lors de la première prise d’une photo Passeport en ordre : obtenu lors de la première modification du passeport
Accro à l’écran : obtenu lors de la première utilisation du NookPhone Amples emplettes : acheter 1, 20… objets différents avec le Nook Shopping
Collectionnite : enrichir le catalogue NookShopping avec 100, 200… objets Chaine de miles : gagner 5, 50, 200… « trophées »
L’achat qui rapporte : obtenu lors du premier achat sur l’île Seconde main : obtenu lors de ta première vente
Prêt payé : obtenu lors du remboursement de ton installation Perce-oseille : dépense 5000, 50000… clochettes
Capitalisme vert : obtenu lors de ton premier investissement dans les navets Crédit, c’est fini : obtenu lors du remboursement de ta maison
Avantages de l’affichage : obtenu lorsque tu postes ton premier message sur le panneau d’affichage L’amitié n’attend pas : envoyer 5… cartes à tes amis
Des milles dars-dars : obtenu lors de ton premier évanouissement après deux piqures de guêpes Trésor englouti : obtenu lorsque tu fais tomber un cadeau dans l’eau
Cadeau du ciel : récupère 5, 20… cadeaux dans le ciel L’allure de la clôture : obtenu lorsque tu poses 20 clôtures
Terre meuble : obtenu dès que tu poses 10 meubles à l’extérieur [Nom de l’île] dans l’âme : obtenus lors du changement du drapeau et de l’hymne
Changement de décor : obtenu lors de la création de ton premier motif Six pièces sous terre : obtenu lors de ta première trouvaille de clochettes enterrées
Mobilier perché : trouve 1, 10… meubles dans les arbres Labeur quotidien : participe à la vie de l’île 3, 20… jours

 

De quoi occuper tes journées quand l’envie de jouer est plus forte que le temps que l’histoire principale te prend !

Les îles désertes : une visite, 2000 Miles Nook et du farm

Si certaines se ressemblent, elles sont toutes différentes. Les îles désertes n’apparaissent qu’une seule fois chacune pendant ton aventure et vont t’offrir de quoi farmer des nouvelles espèces, des nouvelles plantes, des nouveaux fruits, des nouveaux matériaux… Et pourquoi pas de nouveaux potentiels habitants pour ton île. Moyennant 2000 Miles Nook, les îles désertes sont accessibles via l’aéroport.

L’astuce à connaître : Je te conseille d’attendre un peu avant de te rendre sur une île, le mieux est d’avoir débloqué l’inventaire intelligent (disponible au guichet Nook) qui permet de transporter plus de choses. Avant chaque visite je vide mon inventaire dans ma maison et je pars seulement avec les outils dont je vais avoir besoin (n’ai pas peur de casser tes outils une fois arrivé, tu vas pouvoir en acheter directement sur place ou en construire).

Le navet, une monnaie à bien connaître

Le dimanche est un jour particulier sur l’île : tu vas pouvoir investir dans le navet et te prendre pour un trader. Il peut rapporter beaucoup ou te faire perde tout ton investissement. Pour ma première fois, j’ai tablé sur l’achat de 120 navets à 108 clochettes l’unité. Maintenant, je croise les doigts pour que Mélo me rachète mon stock à prix d’or.

Bon à savoir : Le cours du navet change deux fois par jour, le matin et après midi !

En conclusion

Ce nouvel Animal Crossing est un pur plaisir, je ne manque pas une seule matinée à faire mon petit tour (entre le petit déjeuner et le début de l’école à la maison), dès que j’ai 5 minutes pour moi je fais un petit tour sur l’île histoire d’avancer un peu !

Ninie accroche aussi, bien que son rythme soit moins soutenu que le mien, mais j’ai bon espoir qu’elle arrive au bout !

Laisser un commentaire prend moins de temps que de lire un article.
Laisser un commentaire permet au blog de vivre.
Il ne faut pas hésiter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :