Ma fin de grossesse pendant le confinement

Comme beaucoup de futures mamans, je ne voyais pas ma grossesse se dérouler de cette manière. Le troisième trimestre est normalement celui où l’on prépare les dernières petites choses de bébé, celui où l’on profite des derniers instants avant son arrivée. Avec le confinement mis en place et la situation actuelle, il est difficile de faire comme si de rien n’était.

Le suivi de ma grossesse pendant le confinement

De ce côté là honnêtement je n’ai vraiment rien à dire, tout a été fait pour que mon suivi se passe bien :

  • Les rendez-vous avec mon gynéco ont été maintenus. Bien que dans une ambiance différente et sans Papa Chou pour la dernière écho. Ma maternité a mis en place un parcours spécifique et j’ai même été surprise de découvrir la semaine dernière que le labo avait été déplacé dans le bureau d’à côté de ma gynéco afin de faire la prise de sang pour le bilan anesthésiste.
  • Le rendez-vous avec l’anesthésiste justement, celui-ci va bientôt avoir lieu, et, pour éviter un déplacement dans l’hôpital, c’est par téléphone.
  • Le laboratoire d’analyses de mon village vient directement à domicile pour les prélèvements afin d’éviter aux personnes fragiles d’avoir à se déplacer.
  • Jusqu’à la fin de ma grossesse (et puis même après puisque j’ai choisi le retour précoce à domicile), une sage-femme vient chaque semaine à la maison pour un suivi monito et mes cours de préparation à l’accouchement.

Si jusqu’à il y a quelques jours les papas étaient seulement autorisés en salle d’accouchement dans ma maternité, la bonne nouvelle est tombée : Papa Chou va pouvoir rester avec Trotro et moi également pendant mon séjour. Même si celui-ci ne va pas durer très longtemps ça fait tout de même du bien de savoir ça !

J’ai tout de même quelques petites choses qui ne se sont pas passées comme prévu :

  • Même après avoir demandé plusieurs fois (avant le confinement) le papier pour la visite chez le dentiste et la prise en charge des soins dentaires à 100% à partir du quatrième mois de grossesse, je n’ai jamais eu de nouvelles de celui-ci… Même sans ce fameux sésame (rappelons que les soins dentaires ne sont pas donnés) je dois bien me rendre à l’évidence que voir ma dentiste aurait été une bonne idée puisque j’ai les gencives très sensibles, mais les dentistes ont fermés leurs portes.
  • Depuis le début de ma grossesse, j’avais un suivi et une rééducation du dos chez le kiné en plus d’un traitement pour une sciatique. Heureusement pour moi la sciatique est passée mais mes douleurs au niveau du dos reviennent au fur et à mesure que Trotro devient un beau bébé et ça complique légèrement mes nuits.

Gestion du diabète gestationnel et la peur d’accoucher trop tôt pendant le confinement

Si j’avais pris l’annonce du diabète gestationnel comme un coup de massue et surtout comme un coup de n’importe quoi, le confinement n’a rien arrangé à la situation… C’est difficile, vraiment, de gérer l’ennui et cette envie de manger sans vraiment en avoir le droit. J’ai des envies de « femme enceinte » qui sont de plus en plus présentes et je n’ai pas le droit d’y céder bien que mes taux soient toujours bas. Bon, ok, je fais quelques petits écarts de temps en temps mais mon poids ne bouge pas et Trotro suit sa propre courbe qui a même baissée, on est donc sur la bonne voie.

Actuellement je rêve de peu de choses : chou à la crème, tropézienne, pain au chocolat et forcément Nutella… C’est dur ! Je relativise en me disant qu’il me reste encore peu de temps à tenir et c’est justement ce qu’il me fait peur… Si j’avais hâte d’être à la fin de cette grossesse, l’annonce que j’ai eu la semaine dernière a quelque peu changé la donne…

Jusque là je vivais bien le confinement avec des journées très occupées mais depuis la semaine dernière tout a changé : la sage-femme m’a demandé de me mettre au repos à cause de trop nombreuses contractions pendant le monito. Trotro est tout simplement pressé de nous rejoindre sauf que ce n’est clairement pas le moment. Il faut que ce petit prince reste encore 3 semaines au chaud et crois moi, je compte donc les jours avec la peur au ventre de le voir arriver alors qu’il ne faut pas !

Mes journées sont donc bien plus longues depuis puisque je dois éviter la position assise notamment devant l’ordinateur ce qui a tendance à compliquer les choses (je ne suis pas encore en congé maternité, il débute dans quelques jours), c’est Papa Chou qui se retrouve à faire toutes les tâches ménagères, on gère à deux l’école à la maison… S’ajoute à ça le fait que je sois totalement épuisée…

Ces préparatifs auxquels on ne peux pas participer

Pendant ce dernier trimestre j’étais censée apporter la touche finale aux préparatifs de l’arrivée de Trotro, comme n’importe quelle future maman mes projets étaient de finaliser mes achats et donc de passer du temps en boutique à rêver devant les tenues pour mon bébé. Le confinement n’a rien de drôle de ce côté là : les magasins sont fermés et les commandes en ligne sont compliquées.

J’ai eu la chance de pouvoir commander quelques petits vêtements chez Kiabi qui a rapidement expédié ma commande et faire quelques petits achats plaisirs chez Baby Geek mais ce n’est rien comparé à ce que j’imaginais. Étant une accro au shopping c’est très frustrant ! Comme je l’ai déjà dit dans mon point préparatifs pour l’arrivée de bébé j’ai même une commande bloquée chez Allobébé que ceux-ci ont finalement annulé, maintenant j’attends le remboursement…

La peur au ventre tout simplement

Si le confinement a toutefois quelque chose de rassurant compte tenu de la situation, celui-ci est terminé dans quelques jours et la reprise d’une vie « normale » me fait peur. Voir Papa Chou devoir assurer des déplacements pour le boulot alors que depuis deux mois il n’a lui même aucun contact avec personne ne me rassure pas, tout comme la lettre reçue pour le contrôle technique de la voiture à faire alors que je trouve qu’il y a d’autres choses plus importantes en ce moment… Bref, le stress qu’inclus la situation actuelle n’a rien de reposant.

 

Tu es dans la même situation que moi ? Comment vivre une fin de grossesse sereine à l’heure actuelle ? Si tu as trouvé la solution n’hésite pas à me le dire !

Laisser un commentaire prend moins de temps que de lire un article.
Laisser un commentaire permet au blog de vivre.
Il ne faut pas hésiter!

Un commentaire pour “Ma fin de grossesse pendant le confinement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :