Le cas des vêtements à licence…

Pokémon, La Reine des Neiges, My Little Pony, Miraculous… Tous ces noms ont un point commun : il s’agit des héros des kids que l’on retrouve le plus souvent sur les vêtements à licences. Mais voilà, afficher son héro préféré peut parfois apporter quelques moqueries… Et oui, je parle bien de l’école primaire et d’une enfant en CE1 !

Les licences à la maison, dans l’armoire des adultes

Je suis une éternelle enfant, je ne supporte pas d’entendre des phrases comme « J’ai 30 ans, deux enfants, il faut que je m’habille comme une femme »… C’est quoi cette pression inutile ? Alors ok, selon la situation il faut savoir faire la part des choses, mais clairement au quotidien mon armoire c’est : des sous vêtements Pokémon, Star Wars, Harry Potter et bien d’autres, et mes t-shirts sont bien souvent à l’effigie des personnages Disney, de mes séries et films préférés.

Pour Papa Chou, c’est la même chose, on retrouve dans son armoire pas mal de t-shirts aux couleurs des séries ou films que nous regardons et surtout énormément de licences de jeux vidéos : Zelda, Mario, PlayStation… Primark, La Halle, Stradivarius, Kiabi, Undiz, Uniqlo… Chaque enseigne y va de son propre design pour proposer des vêtements originaux et à licences pour les adultes. Si c’est le cas pour nous, pourquoi nos enfants subissent déjà une pression vestimentaire alors qu’ils sont si petits ?

Les vêtements à licences dans l’armoire de Ninie et à l’école

Jusqu’à ce que la miss entre à l’école maternelle, elle n’avait clairement pas de licences dans son armoire. J’ai toujours privilégié les vêtements de marque comme Catimini, IKKS ou encore La Compagnie des Petits. Mais voilà, après plusieurs vols à l’école puis à la demande de Ninie, j’ai commencé à faire quelques achats de vêtements à licences et donc moins onéreux pour son plus grand plaisir.

Les premiers soucis ont commencés avec des chaussures My Little Pony mais à 3 ans, je me suis dit que ce n’était pas une camarade de classe qui allait faire sa loi et Ninie l’a très bien compris. Nous n’avions alors plus jamais eu de problème avec les vêtements jusqu’à cette année…

Tout à commencé avec une jolie robe en laine de La Reine des Neiges que Ninie adore : une fille de l’école lui a dit que c’était « pour les bébés et que c’était moche », depuis c’est la bataille pour lui mettre quoi que ce soit le matin. J’avoue que je ne comprends pas très bien mais impossible de lui expliquer que c’est une pression inutile et qu’il ne faut pas non plus qu’elle prête trop d’attention à ce que les autres peuvent penser. Mais bon, Ninie et son caractère sont parfois difficiles à comprendre et j’ai totalement abandonné l’idée de lui mettre des vêtements à licence à l’école. Même son ciré Minnie reste dans l’armoire…

Le problème avec Ninie, c’est qu’elle m’a fait du cas de l’école une généralité : elle a un très bel ensemble Miraculous, j’ai eu l’idée un matin de lui mettre pour se rendre à l’Académie (pour rappel, elle est avec des enfants qui passent leur temps à dessiner des mangas) et bien figure-toi qu’à cause d’un simple regard, elle a refusé d’enlever sa doudoune pendant les deux heures de cours ! Deux heures !

Pokémon et Naruto les seuls qui résistent !

Je crois toutefois avoir cerné le vrai problème : ce sont simplement les filles qui sont mauvaises entre elles puisque des licences plutôt à « tendances garçons » ne la gène absolument pas ! Je suis au moins sauvée la dessus car ses chaussures pour le sport sont tout simplement deux paires de Geox Pokémon et la majorité de ses t-shirts sont estampillés Pokémon.

Le seul choix qui nous reste

Afin que ma princesse ne soit pas mal à l’aise à l’école, nous avons décidé de ne plus lui acheter des vêtements à licences, hormis Pokémon, je vais maintenant me contenter de jolies choses dans nos boutiques habituelles sans pour autant y laisser un rein avec des marques hors de prix comme je l’ai fait avant. Plus besoin de dépenser une fortune pour trouver de beaux vêtements : nous avons la carte Orchestra, Sergent Major et Vertbaudet sont aussi supers pour trouver des vêtements classiques !

Chez toi, as-tu ce problème de licences ou tout simplement de vêtements que les kids ne veulent pas porter ?

Laisser un commentaire prend moins de temps que de lire un article.
Laisser un commentaire permet au blog de vivre.
Il ne faut pas hésiter!

2 commentaires pour “Le cas des vêtements à licence…

  1. Oh mince ! Jamais eu de soucis ici, après ces licences sont Pokemon aussi, un poil de Star Wars et des chaussettes Mario/Luigi/Yoshi, pour le grand, et Cars pour le mini… Mais c’est vrai que les filles sont souvent « rudes » entre elles côté fringues. Après j’ai tendance à privilégier les licences côté sous-vêtements, et pyjamas, pour ne justement pas afficher et « catégoriser » mes loulous, car en dehors des enfants, les adultes sont aussi peu avares en commentaires.
    Et puis après, je préfère aussi prendre des vêtements costauds et passe partout, qui pourront circuler sur d’autres enfants par la suite, ce qui n’est pas toujours le cas sur les licences.

    1. Oh oui les filles sont pas cools entre elles je confirme !
      Du coup je vais prendre que des vêtements neutres pour l’école. Quand tu parles de vêtements costauds, le problème c’est que Ninie est tête en l’air et j’ai abandonné l’idée des vêtements de marques car beaucoup de vêtements ont disparus et bien évidemment ce n’est jamais une veste à 10€ 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :