Et l’école alors…

Suite aux nombreuses questions qui m’ont été posées via les réseaux sociaux ou même par messages privés, j’avais promis un billet pour tout expliquer… Pourquoi Ninie n’a pas fait sa rentrée comme les autres bout’chou de sa classe?

Vendredi dernier, soit le 28 Août, plutôt que d’envoyer ma puce à l’école mardi sans couche et de me dire « Allez c’est pile ou face, elle ne se fera peut-être pas pipi dessus », j’ai préféré appeler la directrice de l’école de Ninie, soit sa maîtresse.
Je lui ai expliqué que la propreté n’était pas du tout acquise et que les couches sont toujours les maitresses à la maison! Elle a été assez surprise justement qu’une maman appelle et joue franc jeu… Du coup mardi matin ça a donné un réveil à 9h45 comme d’habitude pour ma puce!20150901_094329_resizedPendant les deux dernières semaines de vacances, la phrase qui revenait le plus souvent à la maison était : « Pas l’école, la maison avec maman… »! Bref elle m’a carrément fait comprendre que l’école ce n’est pas pour maintenant… Et donc elle a forcément compris, à force de lui répéter (dans les moments où finalement elle était partante pour l’école), qu’il n’y aurait pas d’école si elle avait encore la couche…

J’y suis donc allée par étapes:
• Premier essai à 18 mois
C’est ce que je te racontais déjà dans mon billet sur le cas du pot

• Second essai: voir les autres
Ninie a une copine de 18 mois de plus qu’elle, cette petite puce étant propre depuis un moment elle lui a montré qu’elle faisait pipi sur les toilettes. Elle a donc voulu essayer et malgré un tout petit pipi au bout de plusieurs jours, elle n’a jamais accepté d’y retourner…

• Troisième essai: trouver le bon moment
Suite au fail du pipi sur les toilettes, j’ai ressorti le pot et j’ai attendu… On en a passé des longs moments avec elle sur le pot et moi à lui lire ses livres « sur le pot », mais ça n’a pas fonctionné, le résultat était toujours le même il n’y avait rien… Jusqu’au jour où juste au bon moment je l’ai mise et hop un caca! Ouais c’était sans compter son air complètement traumatisé et les cris. Elle a pris peur! Depuis ce moment là elle n’a jamais voulu y retourner et ce pendant des semaines…

• Quatrième essai: la version warrior
Après la visite de l’école, j’ai pris le temps de lui expliquer qu’il fallait absolument qu’elle fasse sur les toilettes ou au pot et que la couche était à bannir. J’ai donc pris le risque de lui enlever sa couche sauf que… Je lui ai demandé toutes les cinq minutes si elle avait envie de faire pipi et ce pendant des heures et après un moment d’égarement de ma part, elle a fini par faire pipi sur le tapis du salon. Mais ce qui m’a le plus dérangé finalement c’est qu’elle se soit justement retenue pendant des heures… On a donc remis la couche…

• La phase d’opposition du pipi…
A partir de là c’est devenu n’importe quoi et les vacances ont été rythmées par des pipis en pagaille même avec la couche!
Il y a eu cette fois où elle est sortie de la douche et est allée directement sur le tapis de sa chambre pour faire pipi…
Ces moments où elle s’isole dans un coin pour faire caca…
Ces instants où elle met la couche de côté pour faire pipi…
Ces jours où elle n’a plus voulu manger…

Bref, tu te doutes bien que j’ai fini par abandonner…
L’une de mes cartes a été de lui dire que si elle allait au pot elle aurait un cadeau…
EPIC FAIL
Elle s’est mise sur le pot, a attendu trente secondes et m’a demandé son cadeau…

J’ai donc pris la décision de l’inscrire en halte-garderie au moins jusqu’à la rentrée des vacances de la Toussaint, pour essayer de voir si en étant entourée d’enfants propres elle aura un déclic! On a commencé hier, plus qu’à voir comment tout ça va se passer…

Bien évidemment si quelqu’un a la solution je suis preneuse!
Rendez-vous sur Hellocoton !

concours11 petit vote par jour pour avoir toute ma reconnaissance éternelle

6 commentaires pour “Et l’école alors…

  1. Il n’y a malheureusement pas de solution miracle. D’après ce que tu dis, elle ne veut pas.. Il faut attendre son changement d’avis. Ne pas lui en parler pendant quelques jours, recommencer..
    Ne pas là brusquer.
    Idéalement si elle s’ennuyait à la garderie ça serait top, idéal pour lui faire prendre conscience qu’elle devient grande et qu’elle serait mieux à l’école ( je sais de quoi je parle, je suis auxiliaire de puériculture et bosse en crèche)
    Et parfois ya un déclic, on ne sait pas lequel, et ils décident d’un coup ( on a eu le cas d’un enfant au boulot, propre le jour de ses 3 ans et jamais aucun accident)
    Patience est le maître mot

    1. Merci pour ton commentaire, tu me rassure 🙂
      J’espère surtout qu’en voyant les autres aller sur les toilettes elle va se dire pourquoi pas moi? A la maison je ne lui en parle pas du tout, c’est elle qui a chaque fois lance la conversation mais quand j’ose lui demander si elle veut aller au pot du coup, elle se met à faire « non non non » et part en courant pour se cacher… Un peu comme pour aller au lit finalement!

  2. Mince c’est assez flippant sa relation avec le pipi.
    Je pense que la mettre en halte-garderie est une bonne idée. Il est vrai que ça fait bientôt 3 ans qu’elle est 24h/24 avec toi alors la séparation pour elle doit être difficile.
    Qu’elle chance que j’ai eu, il a était propre à 22 mois (au bout du 3ème essai)

  3. T’as bien fait, arriver un moment faut arrêter de se prendre la tête.
    En plus suivant lse enfants c’est pas le pot mais le réducteur ….
    Et cette incompréhension « du caca » je l’ai eu avec ma 3eme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :