Bienvenue à Reptiland!

Après t’avoir longuement parlé de notre séjour dans le Lot au camping Les Reflets du Quercy, laisse moi maintenant entrer dans les détails de nos sorties. Je commence cette série de billets avec notre visite de Reptiland à Martel qui fait partie des partenaires du camping (le bracelet « Campéole » offre une remise sur la visite).

Pourquoi nous avons visité Reptiland?

Je suis une passionnée des reptiles depuis toujours et plus précisément des sauriens (lézards). Quand j’étais petite, j’étais toujours la première au centre aéré à attraper les lézards pour les remettre en lieu sûr. Plus grande, j’ai découvert le Physignathus (dragon d’eau). Un peu plus tard, avec Papa Chou nous avons adopté un Dispausorus Dorsalis (iguane du désert) dont j’étais complètement folle et Ninie pouvait passer des heures devant le terrarium, puis un Rhacodactylus Ciliatus (gecko à crête). Par la suite, nous avons souvent réfléchi à l’adoption d’autres sauriens comme l’Anole vert, le Chlamydosaurus Kingii (lézard à collerette), le Téju ou encore le Varan.

Qu’il soit clair, ces petits habitants ne demandent absolument pas les mêmes soins qu’un chat ou un chien, c’est la raison pour laquelle, pour l’instant je ne souhaite pas adopter un nouveau lézard (bien que parfois il soit très difficile de résister). J’ai d’ailleurs eu un énorme coup de cœur pour l’Oplure de Cuvier lors de notre visite (il a le même regard qu’avait « Balrog » mon iguane du désert), je suis resté un long moment devant son terrarium!

J’ai également souhaité me rendre à Reptiland en raison du nombre d’espèces venimeuses présentées qu’il est assez rare de voir en France et surtout au même endroit. Pour te parler un peu des serpents, j’adore les Crotales mais jusque là, je n’avais pas vraiment eu l’occasion d’en voir. Et puis bon, si tu me suis depuis assez longtemps, tu sais que nous allons régulièrement rendre visite à ces petits et gros habitants, j’en parle juste après.

La belle vie à Reptiland

Reptiland est entièrement climatisé, ce qui peut surprendre quand on sait que la grande majorité des espèces de reptiles aime la chaleur, mais pour le confort des animaux et des visiteurs, la clim et de nombreux ventilateurs ont été installés. Ça change carrément des autres endroits de ce type, mais Reptiland est différent sur bien des aspects des autres « vivariums » où nous avons mis les pieds. Je te fais d’ailleurs un petit recap des endroits, en plus de Reptiland où rendre visite à ces boules d’écailles et que nous avons visités:

Si la Ferme aux Crocodiles propose tout au long de la journée des séances de nourrissage à heures fixes, chez Reptiland c’est carrément différent. Plutôt que de suivre un programme tout tracé (en tout cas ça n’en donne pas du tout l’impression) et de devoir « pousser du coude » pour observer parfois d’assez loin le nourrissage, ici on vient nous chercher pour nous dire « je vais nourrir tel ou tel animal » et on peut observer au calme. Car autre différence, j’ai trouvé Reptiland plutôt calme, en tout cas on est loin de la folie des grands zoo et autres espaces dédiés aux reptiles, tout le monde respecte les consignes et aucun jugement n’est fait à propos de ces animaux que tout le monde n’apprécie pas forcément.

Autre différence très appréciée: la vie du vivarium se fait en même temps que les horaires d’ouverture, donc en plus du nourrissage Ninie est restée bien dix bonnes minutes à observer un soigneur nettoyer un terrarium. Les soigneurs sont d’ailleurs très largement disponibles puisqu’à notre arrivée l’un d’entre eux procédait au nourrissage des serpents et a pris le temps de nous expliquer! C’était quand même une drôle d’entrée en matière pour Ninie qui a encore du mal avec le principe de nourrir les animaux (et les humains) avec d’autres animaux comme ici avec des souris. La personne de l’accueil a d’ailleurs bien pris le temps de lui expliquer que même les souris ne souffraient pas et que Reptiland mettait un point d’honneur à ce que tous les animaux se sentent bien chez eux! J’ai beaucoup aimé qu’elle prenne le temps de lui expliquer ça. Bref, cette disponibilité des soigneurs et cette envie de partager leur passion est un vrai plus!

Si certains sont contre le maintien d’animaux dans des cages ou derrière des vitres, Reptiland offre un véritable sanctuaire à des animaux parfois blessés, quand d’autres sont arrivés là suite à une saisie. Je trouve cette démarche superbe, cette seconde chance offerte à ces animaux passionnants (perso je pourrais y aller tous les jours sans jamais me lasser)!

La pédagogie à Reptiland

En plus de proposer une découverte des reptiles à ses visiteurs, Reptiland offre de nombreuses façons d’en apprendre plus sur eux avec une salle pédagogique où on peut assister à un nourrissage, retrouver d’autres espèces (je ne suis pas certaine mais il me semble que les animaux exposés dans cette pièce sont ceux que l’on retrouve le plus chez les particuliers)…

Sur chaque terrarium, on retrouve de nombreuses informations concernant les animaux en français en anglais:

  • Nom scientifique & nom commun
  • Le nombre de spécimen à retrouver dans le terrarium
  • La taille, la durée d’incubation, l’espérance de vie, le statut de sauvegarde
  • La caractère inoffensif ou le contraire
  • La répartition géographique
  • Un texte de présentation

 

Pour terminer ce billet, disons que cette visite a été riche en découvertes pour Ninie, elle n’a absolument pas peur des reptiles (elle a juste comme moi, une phobie des araignées et nous avons donc évité le coin des mygales) elle adore au contraire les regarder évoluer dans leur environnement. Elle a beaucoup aimé le nourrissage des lézards en restant un bon moment à les observer courir partout après les grillons.

Pour les infos que je n’ai pas forcément citées dans le billet, voici un recap’:

  • Tarifs: 9.5€ à partir de 13 ans / 6€ pour les kids / possibilité de pass annuel
  • Accessible avec un fauteuil
  • Séance spéciale pour les phobiques
  • Activité soigneur d’un jour dès 8 ans
  • Tables de pique-nique à l’extérieur

Alors Reptiland ça donne envie non? Allez, je te laisse avec quelques photos de notre visite!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire prend moins de temps que de lire un article.
Laisser un commentaire permet au blog de vivre.
Il ne faut pas hésiter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :