Les vilains mots/maux de Ninie

Si d’ordinaire j’ai pris l’habitude de te proposer un recap’ du premier trimestre de chaque année scolaire, rien n’a encore été publié sur le blog à ce sujet pour cette dernière année de maternelle… Note que je prends le risque une nouvelle fois de partager avec toi un article très personnel, espérons que cette fois-ci les mauvaises langues resteront loin de ces mots car j’en ai simplement besoin… Je ne suis pas une maman parfaite (oh ça non), et j’ai moi aussi besoin d’exposer mon ressenti et mes difficultés introduites par ce rôle.

Quand le dialogue est difficile…

Depuis la petite section, l’équipe pédagogique de l’école est au courant des difficultés que nous rencontrons à la maison avec notre princesse. Si à l’école il s’agit de l’élève parfaite, à la maison c’est une toute autre histoire (j’en avais parlé dans un autre billet et je ne souhaite pas revenir sur la façon dont les difficultés de comportement se manifestent à la maison, surtout que suite à ce billet, j’ai eu droit à quelques critiques, pour une fois que je vidais mon sac, on m’a accusé de trop exposer Ninie).
Et cette année contrairement aux précédentes, il n’y a pas vraiment eu de feeling avec la maitresse, ce qui a rendu difficile toute communication avec l’école. Voulant que les tensions dues à l’école s’apaisent à la maison, j’ai profité d’un simple bonjour avec la directrice pour mettre les pieds dans le plat, en même temps je n’ai pas eu grand chose à faire pour lancer la discussion. C’est une personne pleine de bienveillance, elle a voulu prendre des nouvelles de Ninie (à la maison) comme sa maitresse de l’année passée que nous adorions. En dix minutes beaucoup d’inquiétude s’est envolée et de « non-dit » ont été mis sur la table.

J’ai terminé par avoir gain de cause et j’ai enfin eu un rendez-vous avec sa maitresse afin d’avoir des infos sur le comportement de Ninie cette année et surtout savoir un peu pourquoi ma fille rentrait souvent de l’école avec des « bobos ». Suite à un entretien (assez long) on nous a directement recommandé d’aller voir à nouveau un psy (c’était juste avant les vacances de Noël), mais cette fois par le biais d’une association.

C’est reparti pour un tour?

Je suis prête à prendre toute l’aide qu’il est possible de prendre, mais notre précédente expérience avec un psy nous a laissé un goût assez amer (principalement à notre compte en banque) puisque rien n’avait changé après des semaines de rendez-vous inutiles… C’est donc avec un petit à priori que nous nous sommes rendus au premier rendez-vous (après avoir rapidement expliqué la situation par téléphone).

Nous avons découvert une personne à l’opposé du psy que nous avions consultée, tant par les mots utilisés que par sa façon de faire avec Ninie ou encore de s’adresser à nous. Nous n’avons eu aucun reproche, il n’a pas pris Ninie pour un bébé et lui a parlé à son niveau, il l’a complètement incluse dans le dialogue et nous a rapidement donné des réponses. Je ne rentrerais jamais dans les détails de ces séances bien évidemment.

A la fin du premier rendez-vous nous avions déjà quelques réponses à toutes nos questions et un premier vilain mot/maux est sorti: TOP (trouble oppositionnel avec provocation), une suite de trois mots qui fait peur. Je ne savais même pas qu’il y avait un vrai intitulé pour ça, je pensais simplement qu’elle était difficile, mais voilà c’est dit et ça fait du bien, même si on comprend rapidement que la suite ne sera pas simple… Surtout que ça ne s’arrête pas là…

Nous avons encore eu plus de réponses, et un autre vilain mot/maux a encore rejoint notre quotidien: la précocité, enfant à haut potentiel dit-il.

Oui mais voilà, concrètement on fait quoi?

C’est bien beau de poser ça comme ça, deux mots/maux, mais après, personnellement en tant que parent j’ai besoin de réponses et d’une ligne de conduite. Et, il n’y a pas grand chose à faire si ce n’est de l’accompagner, ce n’est pas un rhume, il ne suffit pas de la moucher pour que le mal disparaisse. Non, maintenant ce qui nous attend est un long travail d’accompagnement de parent à enfant…

Quand je prends le temps d’y réfléchir et de penser à tout ça, je me dis que la suite ne va pas être très simple, qu’il va nous falloir beaucoup de patience. Je l’avoue de suis parfois découragée…

Laisser un commentaire prend moins de temps que de lire un article.
Laisser un commentaire permet au blog de vivre.
Il ne faut pas hésiter!

14 commentaires pour “Les vilains mots/maux de Ninie

  1. C’est déjà un bon pas en avant d’avoir pu mettre en place tout ça, tu as du te sentir soulagée d’être entendue à l’école et par un pro à l’écoute 🙂 Pour la suite, je suppose qu’il y a des protocoles, mais le psy saura sans doute trouver l’accompagnement qui ira à ta fille et à vous. Ça doit sans doute être déconcertant (on m’a parlé plusieurs fois de précocité pour Miniloute, je ne sais pas encore ce qu’il en est, elle est si petite…), mais c’est normal, ce n’est que le début du chemin 😉
    Gros bisous

    1. C’est le début d’un long voyage mais on va tenir bon. C’est impressionnant de voir comme des réponses peuvent déjà pas mal apaiser le quotidien, en quelque sorte on se fait une raison mais on ne baisse pas les bras. Un bon accompagnement (par un pro) est ultra important, on fait beaucoup de progrès!
      Bisous <3 et bon courage avec Miniloute

  2. Je ne connaissais pas non plus le « top » (ou du moins comme toi qu’il avait un nom).
    J’espère que vous allez trouver rapidement des solutions, pour ne pas vous épuiser.
    Ne t’inquiète pas personne n’est parfait et je pense que tant que tu y mets de l’amour (et je ne pense pas que Ninie en manque), tu y arriveras. Ne te décourage pas, et n’oublie jamais que ta puce est exceptionnelle !

  3. Je vous souhaite pleins de courage
    Ici mon 8ans est suivi aussi et pareil on voulais des reponse de l aide …
    On nous a parlé d hyperactif puis angoissé stressé….
    Mais tjs pas de réponse on fait du mieux qu on peu pour l accompagné mais c est parfois dur

    1. Le psy nous a parlé de séances de relaxation qui montrent un certain résultat. Ninie a aussi beaucoup d’angoisses, du coup il faut que je m’en occupe! Sais-tu qu’il existe des ateliers pour « apprendre » à réaliser ces séances? Bon courage à toi aussi!

  4. Coucou. Je comprends tes incertitudes, mais ne t’inquiète pas. Fais toi confiance car une maman ressent ce qui est le mieux pour son enfant même si on a souvent peur de se tromper. Je te souhaite plein de courage. Bisous

  5. Les choses avancent et tu as enfin des mots sur les problemes.
    Je te souhaite beaucoup de courage dans cette nouvelle « aventure » si on peut appeller ca comme ca.
    Et soit y en passant tres joli article :)❤️

  6. Le haut potentiel n’est pas un trouble. C’est un mode de fonctionnement différent « simplement ». Elle va évoluer différemment des autres enfants. Mais a-t-elle passée des tests pour obtenir ce diagnostic? Les enfants haut potentiel ont souvent des troubles d’opposition mais en mon très humble avis, je pense qu’il est dû au fait de ne pas se retrouver dans le monde, de se sentir différent. A l’âge de ta fille, c’est impossible de l’exprimer avec des mots. Je crois que si toi et ton compagnon/mari vous montrez soutenant envers elle, ça devrait aller de mieux en mieux. Bon courage!

    1. Hello Elisa,

      Pour la précocité/haut potentiel, je ne parle pas de trouble, juste de vilain mot, en tout cas pour nous 😉 Comme je l’ai dit dans le billet, je ne souhaite pas rentrer dans les détails, simplement extérioriser mes sentiments. Pour ce qui est du TOP, je pense comme toi, c’est sa manière à elle de s’exprimer de montrer que « quelque chose ne va pas ».
      Nous faisons tout ce qu’il nous est possible pour l’accompagner au mieux! Merci pour ton soutien <3

  7. Coucou. C’est déjà un bon début . Tout comme toi je suis pas une maman parfaite et je connais aussi la même chose car ma puce de 9 ans est en constante opposition avec moi et il y a des jours où je sature
    Courage tout va s’arranger p’tit a p’tit
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :