Test poussette : Jané Epic et sa nacelle Matrix Light 2

Test du

Après avoir réalisé ma revue de poussette il y a plus d’un an, il était temps maintenant de te parler de cette poussette qui nous a accompagnée pendant les premières semaines de Trotro. Car oui, si tu as suivi l’histoire sur les réseaux sociaux, je l’ai vite revendue…

La revue que j’avais rédigée au moment de mon achat est par ici.

 

Test Jané Epic : Le design

C’est immédiatement l’effet wahooo avec cette poussette surtout dans sa configuration avec la nacelle Matrix Light 2 qui lui donne une vraie allure de Transformers (oui je l’ai déjà dit lors de ma revue). La double suspension offre également un vrai plus niveau visuel, une chose est certaine avec cette poussette on ne passe pas inaperçu particulièrement avec le coloris rouge comme je l’avais choisi.

Le châssis existe en de nombreux coloris mais c’est vrai que nous avions directement opté pour le rouge pour le côté tape à l’œil. Pour ce qui est du hamac, j’ai été assez déçue par contre. Je n’avais vu la poussette que sur internet avec des photos promotionnelles, et bien une fois à la maison c’est un peu la douche froide car le tissu donne un peu l’effet d’une bâche autant à l’œil qu’au touché.

Test Jané Epic : La maniabilité

On commence en parlant du poids de celle-ci qui est assez classique pour une « grosse poussette », le châssis à lui seul fait 10kgs auxquels il faut ajouter le poids du hamac, environ 4kg ou comme dans la configuration que j’ai la plus utilisée, le poids de la nacelle soit presque 6kg. Du coup la poussette est très lourde et elle a tendance à perdre en maniabilité surtout quand on ajoute le poids d’un beau bébé comme Trotro.

En utilisation avec la nacelle tout allait plutôt bien mais quand j’ai eu l’idée de mettre le hamac c’est devenu assez compliqué puisque le poids, est, je trouve, réparti assez bizarrement. Monter un trottoir par exemple m’a semblé souvent difficile avec cette Jané Epic.

Comme sur tous les modèles de poussettes ou presque, seules les roues avants (19.4cm de diamètre) sont pivotantes et ce ne sont pas des pneus comme j’ai pu le voir sur la Quinny Moodd par exemple. Si on s’attend à une poussette plutôt discrète, j’ai trouvé qu’elle avait tendance à faire beaucoup trop de bruit quand nous n’étions pas sur un trottoir, c’est dommage pour du tout-terrain de retrouver cette sensation…

Le très bon point de ce châssis est sans aucun doute le frein qui est à la main plutôt qu’au pied ! C’est une véritable innovation que j’aimerais retrouver sur plus de modèles de poussettes. Moi qui avait toujours tendance avec Ninie à avoir peur qu’on parte en courant avec ma poussette et donc mon bébé dedans est une vraie sécurité supplémentaire.

Test Jané Epic : Le pliage et cie

Côté compacité du pliage et comme je l’ai déjà dit un peu plus haut, c’est une « grosse poussette », je trouve donc que le pliage est parfaitement correct. La possibilité de pouvoir replier le guidon est une bonne idée qui fait gagner quelques centimètres. Le fait de pouvoir enlever les roues est également un bon avantage même si dans ce cas le pliage prendra un peu plus de temps. Justement, venons en au pliage en lui même.

Le pliage est vraiment un coup à prendre tout comme le dépliage mais une fois que c’est acquis on ne retrouve plus aucune difficulté.

A noter toutefois si tu as une petite voiture : la Jané Epic ne se plie pas avec le hamac.

Test Jané Epic : Le hamac et ses options

Pour rappel, je n’ai pratiquement pas utilisé le hamac, j’ai arrêté d’utiliser cette poussette alors que Trotro était encore un petit bébé, elle ne correspondait pas du tout à notre utilisation et au gabarit de mon bébé. Si j’ai acheté une poussette Jané c’était avant tout pour la nacelle Matrix Light 2, donc une fois que Trotro n’était plus à l’aise dedans j’ai changé pour un autre modèle bien plus haut de gamme.

Le hamac comme je l’ai déjà dit plus haut ne m’a absolument pas convaincu et ce pour plusieurs raison :

  • la qualité plutôt limite du tissu,
  • le confort qui ne m’a pas convaincu,
  • la canopy beaucoup trop petite,
  • l’inclinaison qui ne convient pas du tout,
  • la perte en maniabilité du châssis avec le hamac…

Ça fait quand même beaucoup de mauvais points pour une poussette de ce gabarit. Peut-être suis-je trop exigeante à cause du nombre de poussettes qui sont passées entre mes mains ?

Test Jané Epic : Le panier

Là encore, j’ai quelques réserves sur le panier de la poussette. Il est assez spacieux mais un détail en particulier me dérange : son accès. Pour accéder au contenu du panier il faut en faire le tour, le pousseur n’y a pas accès face à lui puisque l’ouverture est sur le devant de la poussette, je n’ai donc jamais mis mon sac à main dedans…

Test Jané Epic : La nacelle Matrix Light 2

Je ne vais pas faire de billet dédié à la nacelle pour la simple et bonne raison qu’il n’y a pas grand chose à en dire pour elle seule. C’est une nacelle qui se transforme en cosy et qui propose une utilisation à la fois en voiture et sur les châssis Jané.

En voiture elle s’utilise de deux façons : en mode nacelle pour les plus petits et en mode cosy jusqu’à 13kg. Si j’ai un énorme reproche à faire à cette nacelle c’est bien son poids de pratiquement 6kg qui rend toute utilisation très difficile : la porter à bout de bras est impossible et l’installer dans la voiture (même avec la base isofix) est un parcours du combattant.

Sur le châssis elle offre plusieurs inclinaisons qui sont pratiques au quotidien.

J’attendais beaucoup de cette Matrix Light 2 et dès la sortie de la maternité j’ai immédiatement été déçue par la difficulté d’utilisation et de portage alors qu’elle était très confortable pour Trotro avec son matelas. Les semaines suivantes n’ont fait que confirmer ce que je savais déjà : elle allait rapidement devenir inutilisable car très étroite. Dommage, j’en rêvais depuis des années…

Test Jané Epic : Conclusion

Je suis déçue de cet achat et j’ai regretté pendant longtemps d’avoir choisi ce modèle plutôt qu’un autre. J’ai eu énormément de difficultés à la revendre en bradant le prix de tout l’ensemble quasiment neuf avec la base isofix à 150€ il me semble alors que la base seule en coûte 200€ pour au final acheter une poussette hors de prix. Pour la petite histoire, il en est de même pour le cosy compatible avec le châssis, il n’a servi que deux fois et je l’ai vendu un tiers du prix. En gros, si tu souhaites pouvoir revendre assez facilement ta poussette qui a seulement servi trois petits mois évite clairement ce modèle…

– Le design tape à l’œil du châssis rouge
– Le confort de la nacelle
– Le pliage efficace
– Le hamac dont la qualité n’est pas au rendez-vous
– Le panier dont l’accès n’est pas direct
– La perte de maniabilité
– La canopy pas assez couvrante
– La difficulté à la revente

As-tu testé une poussette Jané ? Qu’en as-tu pensé ?

Laisser un commentaire prend moins de temps que de lire un article.
Laisser un commentaire permet au blog de vivre.
Il ne faut pas hésiter!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :