Superviser, gérer et protéger l’utilisation des appareils des kids c’est possible !

Même si j’ai déjà abordé le sujet sur le blog, un petit rappel peut être utile à tout le monde concernant l’utilisation des smartphones et tablettes par nos kids. Quelque soit l’âge de nos enfants, on ne les laisse pas seuls avec un accès continu au net, non. On essaie au maximum de gérer leur présence en ligne sans pour autant fliquer leurs moindres faits et gestes. On découvre donc une solution pour tous les parents avec Qustodio, une application qui te permet de suivre l’utilisation des smartphones et tablettes des kids.

Petit rappel en chiffres

L’utilisation des écrans commence de plus en plus tôt (oui de ce côté là, je suis mauvais élève puisque Ninie a une tablette depuis toute petite). Et, si certains chiffres peuvent te surprendre, pour moi ils sont assez représentatifs de l’évolution que nous faisons de la technologie :

  • Chez les 3/4 ans : ils sont 16% à avoir une tablette
  • Chez les 5/15 ans : ils sont 44% à avoir une tablette
  • Chez les 8/11 ans : ils sont 32% à avoir un smartphone
  • Chez les 5/7 ans : ils passent en moyenne 4.5 heures par jour sur l’écran
  • Chez les 8/12 ans : ils passent en moyenne 6 heures par jour sur l’écran
  • Chez les 13/19 ans : ils passent en moyenne 9 heures par jour sur l’écran

A la maison, Ninie a une tablette depuis toujours (avec bien évidemment un accès internet pour les applications et un moteur de recherche adapté à son âge), elle dispose également depuis peu de temps d’un smartphone (bien que celui-ci n’ait aucun abonnement) mais avec toujours un accès internet. Je ne suis absolument pas contre l’utilisation des écrans tu le sais bien, mais savoir ce que font les kids dessus et surtout bien gérer le temps est essentiel !

Qustodio, une solution pour superviser l’utilisation des écrans

Qustodio nous propose une solution clés en main (pour PC, Mac, iOs et Android) pour garder un œil sur l’utilisation des écrans que font les kids sans pour autant les traquer dans leur intimité.

On fait le point sur les trois éléments principaux de Qustodio :

  • On peut surveiller toute l’utilisation des réseaux sociaux,
  • On a accès aux appels et sms,
  • On a un suivi de géolocalisation et un bouton « panique ».

L’intimité pour les ados

Si l’application permet de voir en temps réel l’utilisation d’un smartphone ou d’une tablette, Qustodio dispose d’un argument qui devrait se faire entendre des parents et adolescents : un avertissement est envoyé aux kids en fonction des restrictions mises en place. Plutôt pas mal non ? Ça évite les disputes inutiles même si bien évidemment la base de toute entente va reposer sur la confiance mutuelle et sur des règles bien posées dès le départ.

L’application va donc permettre aux enfants d’avoir un aperçu de ce qui est limité, par exemple, si un terme de recherche a été bloqué par un adulte, un message apparaitra sur l’écran : « Pour votre sécurité cette page a été bloquée » il en va de même pour le temps d’écran qui est également contrôlé ou pour les applications mises sur liste noire.

Et côté tarifs

Tu as envie d’essayer avant de t’engager ? C’est normal et Qustodio propose une version gratuite pour une utilisation sur un seul appareil. Ensuite, tu pourras choisir de faire évoluer ton offre pour passer en version premium qui là encore reste très abordable :

  • Le forfait small : il permet de suivre 5 appareils pour 42.95€ par an
  • Le forfait medium : il permet de suivre 10 appareils pour 73.95€ par an
  • Le forfait large : il permet de suivre 15 appareils pour 106.95€ par an

Et comme je suis sympa, le code QUST10 te permet de bénéficier d’une remise de 10% sur tous les abonnements !

Alors, ce genre d’application te serait-elle utile?

Laisser un commentaire prend moins de temps que de lire un article.
Laisser un commentaire permet au blog de vivre.
Il ne faut pas hésiter!

Crédit photo:Stock Photos de Creative Lab/Shutterstock

3 commentaires pour “Superviser, gérer et protéger l’utilisation des appareils des kids c’est possible !

      1. Par contre mon chéri a pris une lycéenne de terminale en stop l’autre jour, qui doit avoir le même « programme » sur son téléphone, et à 17 ans, soit 1 an avant de partir en études, je trouve ça limite pour développer l’autonomie et offrir un minimum d’intimité (apparemment ses parents étaient à fond dessus… ). Mais pour les premières utilisations et jusqu’à un certain âge, je valide à 100%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :