Captain Toad Treasure Tracker: Smart & Kawaiiiiii

[Billet par Papa Chou]


Plateforme : Switch
Date de sortie : 13/07/2018
Genre : Plateformes, Casse-tête
Joueurs : 1 – 2
Éditeur : Nintendo

Toad veut sa part du gâteau

Sorti il y a un peu plus de 3 ans maintenant sur Wii U, l’intrépide et mignon Captain Toad vient rejoindre l’escouade des portages Wii U qui en raviront certains et en feront rager bien d’autres. Comme un élève peu sérieux qui aurait joué toute la nuit à Golden Eye sur N64 la veille du BAC, je suis plutôt satisfait de ces sessions de rattrapage car la Wii U avait ses trésors! Les quelques additions bienvenues comme nous le verrons, permettent de s’y adonner avec les plus petits et notre Ninie est conquise.
Car autant vous prévenir de suite, vous les gros gamers, le jeu est relativement facile et doit s’apprécier à petites doses comme un cocktail, sans alcool, doux et coloré… Et en co-op il est encore plus facile. A l’époque de la Wii U, j’avais fait l’impasse dessus pensant m’ennuyer trop vite justement, mais d’avoir parcouru cet univers entièrement avec ma petite geekette de presque 6 ans, l’a rendu spécial et me fait voir tous ces jeux Nintendo encore différemment.

La version Switch de Captain Toad

Cette version est très complète puisqu’elle propose les 3 épisodes et quatre niveaux bonus très bien faits dans l’univers de Mario Odyssey. Le mode cache-cache est présent dès le début et les Amiibos anecdotiquement compatibles. Vous pouvez jouer en mode dock et en 1080p sur la télé, seul ou à deux avec chacun son Joy-con. Le premier joueur tient son Joy-con à l’horizontale et va déplacer Toad et pourra aussi tourner la caméra. Le deuxième joueur sera le vrai maitre de la caméra et pourra retenir les ennemis ou les canarder à coup de navet en pointant sur l’écran son Joy-con tenu à la verticale.

 

En conséquence vous pouvez laisser votre bout’chou incarner l’escouade Toad pendant que vous nettoyez l’écran (ou pas si vous voulez mettre un peu de piment) et ajustez au mieux la caméra pour accompagner la progression. Vous allez lire un peu partout que c’est laborieux, car oui entre adultes c’est useless, mais en duo parent-enfant c’est juste un régal. Vous avez bien évidemment la possibilité de jouer au mode le plus fidèle, c’est à dire en portable avec les interactions tactiles, bien plus instinctif et pratique, ce mode sera celui à privilégier en solo. Il n’y a pratiquement pas de temps de chargement et le jeu est beau et fluide. Seuls manquent à l’appel les niveaux bonus de Super Mario 3D World qui seront peut-être en DLC lorsque ce dernier sera porté sur Switch 😉

L’art du gameplay de Nintendo

Le concept du jeu est très simple, vous incarnez tour à tour Toad et Toadette qui ne pourront pas sauter et s’avèrent relativement lents même en courant. Pour ceux qui veulent du Lore : « Le sac à dos du capitaine Toad est très lourd, ce qui l’empêche de sauter ! En contrepartie, il lui permet d’explorer les zones subaquatiques à la recherche de trésors enfouis sans remonter à la surface ». Les niveaux sont sertis dans un cube et la caméra va tourner autour pour jouer avec les perspectives.

Nos héros se retrouvent donc vulnérables face à leurs ennemis et doivent progresser jusqu’à une étoile qui représente la fin du niveau en usant d’astuce et d’observation. Les obstacles et les puzzles freinants votre progression ainsi que les environnements sont très variés et emblématiques de l’univers. Vous retrouverez tous les vilains de la franchise et deux gros Boss que vous affronterez malheureusement en boucle mais dans des situations toujours bien pensées.

Pour vous débarrasser à la loyale de vos ennemis il faudra soit déterrer des navets, soit les bruler avec votre lampe frontale, leur tomber de plus haut sur la tête, trouver une pioche, monter dans un lance-canon… Tout en composant avec divers puzzle, plateformes à bascule, bloc qui s’effritent, portes cachées, portions de niveaux complètes à bouger ou faire tourner voir même cloner les Toads avec des cerises ou dans un niveau se déplacer sur des blocs selon un rythme musical. On se rend compte notamment avec les blocs bougeant en rythme, qu’en exploitant et mixant certains concepts à fond, ils auraient pu en fait pondre un jeu vraiment corsé comme l’aurait été Super Meat Boy dans l’univers de Fez. Mais nous sommes ici pour recevoir une douce leçon de gameplay, familiale et enchanteresse ne l’oubliez pas.

Les différents niveaux de lecture de Nintendo

Arriver en ligne droite au bout du jeu à deux devrait vous prendre 5-6h. La fin du jeu atteinte, dont je ne peux rien vous dire car elle est super maline, vous devrez ensuite vous attaquer à la collecte des 3 diamants pour chaque niveau. Vient la condition spéciale à remplir: n’éliminez aucun ennemi, 3 mouvements de blocs, 150 pièces minimum etc… Là déjà c’est un peu plus long et vous démontre le savoir faire de l’équipe. Vous rencontrerez de temps en temps des niveaux bonus, qui vous propose de vous cloner ou de jouer de la pioche magique pour ramasser un max de pièces.

Vous avez en plus le mode cache-cache, qui vous propose de traquer un minuscule Toad pixelisé dans tous les niveaux et celui-ci sera parfois bien caché. Ce mode est le préféré de Ninie, elle adore traquer le Toad en totale autonomie même si parfois c’est corsé.

Car puisqu’on en parle, le premier des trois épisodes du jeu (PEGI-3 pour rappel) est presque faisable en solo pour une enfant de 6ans mais le reste va s’avérer plutôt compliqué tout de même.

D’où la nécessité géniale de le faire à deux, et au mieux petit à petit pour éviter la lassitude ou la frustration. Vous vous embarquez donc sur une trentaine d’heures à distiller comme bon vous semblera et en profiter pour passer un moment de qualité et de complicité avec votre enfant tout en lui expliquant en douceur quelques concepts. Comme c’était le cas avec Donkey Kong et son mode facile, le Nintendo Labo ou des jeux comme Go Vacation à venir, lorsque l’on se met à jouer aux jeux Nintendo avec son enfant on comprends mieux certains choix et on juge/râle moins vite par la suite. Quand Nintendo vous fait grandir lol

Captain Toad: La version 3DS

Petit coup d’œil sur la version 3DS, qui est une réussite totale. Tout d’abord elle arrive à afficher deux fois la même scène et avec le stylet s’avère la version la plus fidèle et confortable à jouer. Et elle réussit à afficher un jeu vraiment très joli et parfaitement fluide. Un véritable tour de force à la portabilité maximale qui en fait une alternative vraiment sérieuse et à réfléchir selon votre cas. La 3DS comme chaque portable de Nintendo est décidément mythique.

En conclusion

Victime de l’incompréhension du potentiel de la défunte Wii U, Captain Toad Treasure Tracker est un savoureux dessert à partager avec modération et en famille pour en tirer l’essence. Tout le monde pourra participer et c’est là la grande force de ce titre ô combien bien pensé et exécuté à l’image du savoir faire dont Nintendo fait la démonstration depuis 30 ans.

Laisser un commentaire prend moins de temps que de lire un article.
Laisser un commentaire permet au blog de vivre.
Il ne faut pas hésiter!

2 commentaires pour “Captain Toad Treasure Tracker: Smart & Kawaiiiiii

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :