Mon point de vue sur l’allaitement (article sur demande)

Mon point de vue sur l’allaitement (article sur demande)

Depuis le début de ma grossesse j’ai des idées bien arrêtées sur l’allaitement maternel ou au biberon. Je n’ai absolument pas un point de vue objectif vu que personnellement je suis anti-allaitement à 200% (enfin en ce qui me concerne). Je tiens donc à préciser que les lignes qui suivent ne sont absolument pas une obligation pour vous d’être d’accord. Ce n’est seulement que ma propre opinion.

Je me souviens encore pendant ma grossesse, les réflexions que j’ai pu avoir au fil des semaines concernant l’allaitement maternel, et pratiquement à chaque fois c’était une énorme prise de tête. Et finalement quand I. est née, je n’ai retenu qu’une seule phrase de la sage femme « Fais comme tu le sens, ne te force pas sinon ça ne marchera pas »… C’est donc ce que j’ai fait même après que la puéricultrice ait essayé de me forcer un peu la main en s’obstinant à vouloir absolument la mettre au sein alors que c’était hors de question, je l’ai un peu pris comme « Tu veux pas de tatouage là maintenant ??? Pas grave je t’en fait un quand même »… Pour une fois je me suis vraiment affirmée, je voyais déjà le tableau sinon, moi ressemblant à une vache à lait à faire quelque chose qui m’écœure au plus haut point…

Je suis maman, j’aime ma fille, mais suis-je une mauvaise mère pour autant vu que je ne l’allaite pas ??? C’est ce que certaines personnes essayent de vous mettre en tête, on en vient parfois à se poser la question… Mais je tiens à préciser, même pour les mamans qui sont pro-allaitement, trouvez-vous normal qu’en 2013 se soit toujours aussi tabou de dire je n’allaite pas ??? Il y a des journées pour l’allaitement, à la télé on soutient les mamans qui allaitent, mais imaginez vous la pression sur les mamans qui n’allaitent pas ? Non, eh bien compatissez un peu. Il est facile de prôner l’ouverture d’esprit sur divers sujets mais pas sur d’autres, l’éclectisme est-il compagnon de la tolérance. Moi j’ai fait le choix de ne pas allaiter, et d’autres mamans auraient voulu en faire autant mais , comment se sentent-elles fasse à des remarques du genre : « l’allaitement maternel est ce qu’il y a de meilleur » ? La France est déjà pointée du doigt sur sa gestion de l’accouchement, alors laissons les mamans choisir.

De plus, pensez aussi aux mamans qui voudraient allaiter et en sont privés pour des raisons de santé ou même à cause de la pression du père et qui se sentent mal à l’aise sur ce sujet, sacraliser une vérité comme absolue n’entraine selon moi que des problèmes. C’est un peu le même principe qu’une personne qui saurait mieux que vous comment élever votre enfant ( voir article à venir : « les bons conseils » ) car elle l’a lu quelque part

Je pense quand même que j’ai un peu trop en tête ces images de « mères parfaites » qui allaitent encore jusqu’à 3 ans ou plus ( Cf. Games of Throne pour les geeks lol ), je vois la poitrine autrement et même en étant maman je ne la vois pas du tout comme un organe nourricier mais plutôt comme une partie intime de mon corps que je ne réserve qu’à mon Chou. Bon et puis bon, vous devez sans doute vous dire, « ça ne sert à rien de la lancer sur le sujet on va se prendre la tête », mais je ferai comme à chaque fois que la conversation devenait trop pour moi, « C’est mon corps, je fais ce que je veux ». De toutes façons on est toujours le fou de quelqu’un.

Et vous quel est votre avis, allaitement maternel ou biberon ?

12 commentaires pour “Mon point de vue sur l’allaitement (article sur demande)

  1. chez nous, ça a été allaitement mixte très rapidement, car Maman Chérie galérait trop avec l’allaitement simple…. et ça a déclenché un véritable tollé sur mon blog quand j’ai décidé de le raconter ! toutes les pro-allaitement se sont déchainées sur nous !!! Alors tu as bien raison avec "c’est mon corps, je fais ce que je veux !"

  2. Personnellement, je n’ai pas d’enfants encore, mais j’ai toujours dis que je n’allaiterais pas. J’en avais déjà parler avec ma mère et elle non plus ne nous a pas allaiter mes sœurs et moi. Avec mon Chéri, on en parle un peu, mais sans plus, je pense que ça ne le dérangerait pas si j’attaquais les biberons dès la naissance.

  3. Merci pour cette article !!!
    Ici pour le premier ça a était bib et pour le 2 eme je l’ai allaitée car une "copine" m’avait un peut beaucoup pousser !!! A la maternité j’avais faillis arrêter car ça me faisait trop ma et cette même personne ma fait comprendre comme tu la dit dans ton article que je serait une "mauvaise mère" ….. Je ne suis pas sur que si il y a un bb3 j’allaiterais mais une choses est sur la décision n’appartiendra cas moi !!!

  4. Effectivement c’est ton corps et tu fais ce que tu veux. Si tu ne te sens pas à l’aise avec l’allaitement, il valait mieux ne pas le choisir effectivement. Mais je me permets de te parler de la pression. Certaines maternités sont surement pro allaitement et ne respecte pas le choix des mamans et j’en suis bien désolée pour toi. Mais c’est dans les deux sens. Certaines maternités font tout pour dégouter certaines mamans d’allaiter, compromettent certains allaitements par des conseils qui sont de très mauvais conseils.
    Tu parles d’une dictature des pro allaitements ? Et pourtant moi je parlerai d’une dictature sociale anti allaitement. Combien de femmes se font jeter de magasins ou autres lieux publiques parce que leur bébé a faim et qu’elles ont choisi d’allaiter ? On peut allaiter en toute discrétion sans qu’un morceau de peau ne soit visible. Et pourtant ses femmes se font jeter. Où est la dictature pro allaitement ?
    En France actuellement, il faut allaiter. Sinon tu es une mauvaise mère, tu l’as très bien signalé. Mais passé 3 mois il faut sevrer sinon tu es au choix : une mère castratrice, une mère trop fusionnelle, une pédophile. Tu vois, la pression est bien des deux côtés. Sauf que toi tu l’as vécu quelques semaines après la naissance au maximum. Moi je vis ca régulièrement depuis plus de 9mois (oui ma fille a 12 mois). A tel point que sa nourrice ne sait pas qu’elle est encore allaitée par peur qu’elle critique et marginalise ma fille. Pourquoi ? Parce que la société n’admet pas que même passer 3 mois, le lait maternel reste le lait le plus adapté aux besoins de l’enfant. Si c’est ca la vérité absolue qui dérange, je suis désolée mais c’est un fait scientifique et largement prouvé. Le lait maternel est ce qui convient le mieux aux enfants. Certes le lait en poudre n’est pas mauvais (je n’ai pas été allaité et je vais bien), mais ce n’est qu’une pâle imitation du lait maternel. Et je dis ca sans jugement de valeur, l’allaitement n’est pas que nourricier et je comprends parfaitement qu’on ne veuille pas allaiter (j’étais anti allaitement avant d’être enceinte).
    Tu demandais nos avis. Voilà la mien 😉

  5. Ha et je rajoute : il y a très très peu de soucis de santé qui empêchent l’allaitement. Malheureusement malgré la dictature pro allaitement 😉 les médecins sont très mal informés sur les traitements compatibles avec l’allaitement et malheureusement mettent les mamans devant un choix atroces : se soigner et sevrer ou ne pas se soigner. Pourtant quasiment tout se soigne malgré l’allaitement…

  6. Merci pour ton avis, c’est ce que je demandais et je suis bien contente d’avoir un avis d’une maman en faveur de l’allaitement et qui exprime sans insultes (oui, oui car parfois ce n’est pas comme toi) son point de vue.

    Oui je n’ai pas choisi l’allaitement comme option et aujourd’hui je ne regrette rien. Oui je trouve qu’il y a une dictature pro-allaitement, car quand il y a des événements autour de l’allaitement (comme ces derniers jours), on ne parle pas des mamans qui n’allaitent pas ou qui ont un point de vue différent. On parlera seulement des mamans qui allaitent et qui bien souvent on rencontré quelques difficultés de mise en marche et qui pour certaines fautes de conseils ont abandonnées. Mais moi j’aimerai que l’on parle d’une manière général de l’allaitement (maternel & biberon).

    Pour ce qui est de l’allaitement au delà de 3 mois, je pense que c’est comme l’allaitement à la base, chacune fait le choix qui lui convient et ne devrait recevoir la pression de personne autour.

    Et pour finir, en ce qui concerne les soucis de santé, pendant toute ma grossesse j’ai déjà galéré à cause de mon traitement incompatible avec la grossesse donc si il fallait encore que je galère quelques temps sous prétexte d’allaitement, je n’aurais pas profité réellement de ma récente maternité.

    @ bientôt

  7. Je suis bien d’accord avec "c’est mon corps je fais ce que je veux"! Futur papa est très pro-allaitement et a mit du temps a comprendre que je ferais comme je le sens et que de mon côté je ne suis ni pro ni anti rien du tout, je pense surtout que l’allaitement quel qu’il soit doit être un moment agréable, de rencontre et d’échange avec bébé et non pas une contrainte. Je compte bien pour ma part essayer la première tétée pour me faire ma propre opinion et nourrir bébé avec sérénité.

  8. Tu as bien raison! Chacune doit faire son propre choix et ne pas se laisser influencer par telle ou telle personne! Je pense même que dans ce cas là, le papa n’a pas franchement son mot à dire. On peut lui demander son avis mais la décision finale revient à la maman!

  9. En tout cas, moi j’ai essayé, j’ai essayé… j’étais malheureuse et mon bébé aussi je pense…. Après 10 jours sans dormir et avec de la difficulté a manger et à me laver, j’ai pris un biberon de lait maternisé. Mon garçon s’est ouvert les yeux et m’a regardé en voulant dire ENFIN MAMAN CA COULE COMME JE VEUX. À partir de ce moment là, nous avons vraiment commencer à être à l’aise et heureux. Ne vous acharnez pas trop avec l’allaitement, ne pleurez pas pour ça, foutez vous de la pression sociale et allez sy comme ça vous chante…

  10. Je ne comprend pas pourquoi il n’y a aucun accompagnement dans ce genre de cas… Les mamans souhaitant allaiter devrait être aidée et suivie si tout ne se passe pas comme il faudrait. En tout cas tu as trouvé la solution par toi même et si maintenant tout est parfait c’est le principal 🙂

  11. Ayant allaité 15 mois je rejoins l avis de miz … Nous sommes nous ausssi jugees et pas qu un peu! Je voulais juste ajouter que le pourcentage de femmes allaitant en France (bien qu il progresse) montre que s il y a une dictature pro allaitement elle ne fonctionne pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :