Faut-il corriger pour éduquer?

Je ne m’étais pas encore exprimée sur ce sujet, tout du moins pas ici… J’ai conscience que je risque d’attirer les foudres de certaines mamans ayant un point de vue différent du mien, d’ailleurs tout comme pour mon billet sur l’allaitement, mais bon, je vais la jouer cours de récré: c’est mon blog, je fais ce que je veux! De toute façon je ne suis pas là pour donner des conseils mais juste pour exprimer mon avis et ma façon de faire!

fessé

Quand j’étais enceinte de I., je n’avais qu’une seule idée en tête: la discipline positive! Je me suis bien vite rendue compte qu’avec ma puce ça allait être très compliqué! Oui ma fille, ce gentil petit démon…

Bref, j’ai abandonné rapidement l’idée pour une méthode maison:
tu fais ce que tu veux jusqu’à une certaine limite, mais où est cette limite?

Tu te doutes bien que cette méthode est loin d’être infaillible (comme toutes les autres finalement) mais elle a ses propres avantages:

I. a rapidement appris à compter jusqu’à 3!
« 1, 2, 3! Voilà au dodo » tout en me montrant son lit!
Oui certes je compte souvent: « 1, 2, 2 et demi… Allez viens s’il te plait »…
Elle sait pertinemment que je ne vais jamais jusqu’à 3, la seule fois où j’ai atteins le chiffre tant redouté, elle a finit dans son lit avec doudou, un livre, des jouets… Quelle punition!

J’ai moins de corvées
La laissant faire un peu tout ce qu’elle veut, elle s’est rapidement intéressée à ce que je fais: le ménage…
Elle n’est pas encore au point de passer l’aspirateur ou la pièce, mais elle prend d’autres choses pour un jeu.

Le linge c’est son trip
La laissant jouer avec les boutons de la machine à laver: elle sait exactement comment la lancer, tout comme elle sait la vider, puis pousser le panier jusqu’à l’étendoir ou elle me donne les vêtements en les secouant avant pour les défroisser.
La laissant jouer avec le linge propre pendant que je le plie: elle sait mettre les chaussettes par paires.
La laissant fouiller dans les commodes: elle sait ranger le linge.

Mettre la table est un moment de grande fierté
I. étant toujours dans mes pattes quand je fais à manger, j’ai trouvé comment joindre l’utile à l’agréable: elle met la table! Oui à 29 mois elle est toute fière de mettre les choses une par une sur la table (sauf les couteaux et les fourchettes) chose que j’ai toujours détesté!

Et la limite dans tout ça?
J’ai placé la limite à la sécurité, mais bien sur, non je ne la laisse pas faire tout ce qu’elle veut! Je passe mes journées avec elle, c’est encore « le bébé à maman » mais petit à petit je commence à la préparer pour « la suite ».
Il y a de plus en plus de NON, de plus en plus de caprices de sa part (qui s’arrangent toujours avec les bras de maman ou un changement de sujet de la part de Papa Chou) et justement de plus en plus de limites, même si j’avoue avoir vraiment du mal à garder mon sérieux quand j’essaie de lui remonter les bretelles! Je me dis que du moment qu’elle comprend la notion de respect de soi et des autres elle peut bien faire ce qu’elle veux!

Après tout l’enfance est faite pour découvrir et trouver ses propres limites!

Pour reprendre mon titre: faut-il corriger pour éduquer?
Ma réponse est clairement non! Je ne vais pas faire de détour et te sortir des arguments, je suis contre la fessée et tout autre débordement physique vis à vis des enfants! Je ne supporte pas de voir un bout’chou se prendre une fessée ou une claque (ce qui pour moi est vraiment le geste le plus troublant en tant que maman), je suis peut être vieux jeu mais ça me dérange, je dirais même que ça me choque!

I. a du se prendre deux petites tapes sur les mains, mais à chaque fois ce sont de grosses bêtises comme mettre les doigts dans les prises (depuis on s’est équipé de cache-prises). Je culpabilise assez de devoir monter le ton régulièrement alors lui lever la main dessus…

Chez nous les fessées sont un jeu et je n’ai pas honte de le dire! Non ma fille ne sait pas qu’une fessée est faite pour « punir », nous elle se résume à la prendre en « sac à patates » sur les épaules et à tapoter tout en criant « grosses fesses, grosses fesses » le tout avec un « Encore »…

Oui la fessée est un jeu chez les Chou!

Rendez-vous sur Hellocoton !

concours11 petit vote par jour pour avoir toute ma reconnaissance éternelle

2 commentaires pour “Faut-il corriger pour éduquer?

  1. hello miss,
    la fessée chez nous c’est pas prohibé, mais c’est très rare qu’il en reçoive.
    Comme toi, il a eu le droit de faire pas mal de chose, pour que moi j’ai la « paix » (seule avec un p’tit mec assez dur, c’est chaud quand tu rentres du boulot). Je préférai qu’il joue (ou autre) plutôt que galérer des heures à lui dire non et l’entendre couiner et insister ! Mon fils est tetu et ne lache rien. Il écoute pas grand chose et quand ton propre enfant te réponds et insiste lourdement, qu’il ne tient pas au coin parce qu’il a pas décidé, que si tu le mets dans sa chambre il l’a retourne entièrement, qu’il hurle sa colère dans toute la maison, ben je peux te dire que là y’a deux solutions : soit tu t’enfermes toi dans une pièce et tu pleures parce que tu n’en peux vraiment plus, soit tu fais redescendre sa pression avec une tape sur les fesses. malheureusement, ça soulage plus moi que lui, mais après il devient conciliant et un gros calin suffit pour soulager.
    Je vois certains venir, alors NON je n’ai pas l’impression de battre mon fils, NON ce n’est pas spécialement LA bonne solution mais c’en est une qui fait que MON fils et MOI pouvons vivre en harmonie car il sais où se situe les limites quand je dis qu’il va finir par avoir une fessée.
    Comme tu dis Sarah chacun son point de vue, je respecte le tiens, autant que je respecte le mien car chaque enfant est différent et je peux te dire que chez nous c’est pas rose tous les jours malgré que, heureusement pour moi, ces derniers il s’est calmé. J’ai eu des moments TRES difficiles de ses 18 mois à 24 mois, puis jusque ses 4 ans vraiment dur.
    voili voilou
    biz

    1. Comme j’ai dit, chacun son point de vue et surtout chacun élève ses enfants comme il a envie 🙂
      Moi ce qui me choque particulièrement c’est ce que je vois à l’extérieur, ces enfants qui se prennent sans arrêt des fessées ou quand ils sont dans le chariot à Auchan et qu’ils se prennent une baffe! Ou encore ces mères hystériques qui ne font que leur crier après!
      Je ne sais pas si tu vois où je veux en venir, ces enfants là ne poussent pas « à bout » ce sont simplement des enfants… Ce billet me tenait à cœur car je n’arrête pas d’être spectatrice de ce genre de choses et j’en ai raz le bol!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :