Abyss refait surface!

[Billet par Papa Chou]

Dans le cadre de notre partenariat avec le site Pelopia, nous avons choisi de louer ce mois-ci le très célèbre jeu : Abyss. Ce jeu nous avait fait de l’œil à l’époque, mais nous avions opté pour l’achat de Seasons. (Pour ceux qui auraient eu la même impression que nous : non les deux jeux n’ont absolument rien à voir.)
Ce jeu de Bruno Cathala et Charles Chevallier s’est rapidement distingué par son esthétique fantastique grâce à Monsieur Xavier Colette. La qualité de son matériel ainsi que son accessibilité le rendant très « rejouable » et compatible avec une soirée jeux pour des nouveaux joueurs en a fait un succès. Mais ce nominé à l’As d’or 2015 n’est-il pas justement trop grand public ? Plongeons un peu dans cet univers pour vérifier de manière subjective tout cela.

Caractéristiques du jeu

Abyss
Un jeu de Bruno Cathala, Charles Chevallier
Illustré par Xavier Collette
Édité par Bombyx
Sortie : Juillet 2014

Nous sommes devant un jeu à point de victoire basé en majeure partie sur l’opportunisme et les mécanismes d’enchères et de stop ou encore.

Abyss est prévu pour 2 à 4 joueurs. Les parties à 4 quand vous saurez bien jouer ne dureront pas + de 40 minutes et comptez 1h15 pour les 2-3 premières parties sans connaitre les règles. Conseillé à partir de 14 ans, vous pouvez voir un peu plus large surtout si le « petit » à l’habitude de jouer.
Avec tous ces Jeux de Cartes à Collectionner faut pas non plus les prendre pour des zouaves ces jeunes! lol.

Le matériel : 71 petites cartes Exploration, 35 cartes Seigneurs, 20 lieux, 1 plateau de jeu, 5 coupelles, 50 Perles, 10 pions Clef, 20 pions Monstres, 1 marqueur menace et 1 livret de règles.

L’extension Kraken sortie en novembre 2015 vient enrichir le jeu de nouvelles mécaniques et nous espérons la tester rapidement.abyss (25)

abyss (28)

Un univers original et un matériel au top

Depuis des siècles, des créatures règnent sans partage dans les profondeurs des océans.
Leur Royaume, Abyss, est respecté par tous les peuples alliés, heureux d’y trouver une protection contre les redoutables monstres sous-marins.
Bientôt le Trône sera vacant…
Et si c’était le moment de vous emparer ?
Le temps presse ! Plus que quelques jours avant la nomination du futur monarque.
Pour étendre votre influence et apparaître comme le seul et unique recours, explorez, recruter, contrôler…

Vous l’aurez compris nous allons ici évoluer dans les profondeurs insondées des océans. Les illustrations du jeu sont tout simplement fantastiques. Elles ont un pouvoir évocateur suffisant pour ne pas mentionner quoi que ce soit sur la face de la boite du jeu. D’ailleurs il existe 5 versions de cette boite à l’effigie d’un seigneur de chaque faction. Il existe même un artbook « Abyss – The Universe », pour se délecter de cet univers. Les cartes sont vraiment superbes ! Les boites sont magnifiques et le rangement parfaitement adapté.

Le plateau de jeu est très aguicheur rappelant un peu la scène du sénat de Star Wars, et chacun dispose d’une petite coupelle, dans lesquelles seront stockées les perles qui sont la monnaie du jeu. Ce plateau de jeu est découpé en section qui représentent les phases de jeu.
On place ensuite une autre section cartonnée représentant la « menace » elle aussi très soignée, puis les jetons combat et les clefs.
Une fois les cartes seigneurs posées, on se retrouve devant un Setup de toute beauté et on a envie de s’envoyer vite fait !!abyss (12)

Une mécanique fluide et accessible

Le but du jeu est de devenir le boss des profondeurs. Pour cela il va falloir explorer, rallier des peuples à sa cause qui permettront de recruter des seigneurs et finalement prendre le contrôle de lieux. Ces actions se matérialisent sur le plateau via la piste d’exploration tout en haut, le conseil au centre et la cour en bas.

Il existe donc 3 étapes dans le tour de jeu pour cumuler ces fameux points de victoires.

* Manigances à la Cour (facultatif) : le joueur peut dépenser une ou plusieurs Perles pour amener de nouveaux Seigneurs à la Cour.

** La phase d’action (obligatoire) : Explorer les profondeurs ou Demander le soutien du Conseil ou Recruter un Seigneur

*** Contrôle des Lieux (obligatoire) : lorsqu’un joueur obtient 3 clefs (via seigneur et piste de menace) il doit prendre le contrôle d’un Lieu.abyss (4)

abyss (13)

Un jeu à une action par tour

Abyss propose en effet une mécanique une action par tour ce qui rends le déroulement très fluide et plaisant, car simple.

L’exploration des profondeurs se présente comme un stop ou encore et une mise aux enchères. Vous choisissez de prendre la carte (de valeur 1 à 5) ou de la mettre aux enchères pour en révéler une autre en espérant mieux. Sauf que les autres joueurs ont encore le choix de l’acheter en premier vous ouvrez donc des possibilités aux autres joueurs en étant trop gourmand.
Une fois que vous avez choisi une carte ou effectué un combat, vous posez l’excédent dans pile de la faction du conseil correspondant.

Ainsi au fur et à mesure du jeu, le centre du plateau va se remplir et vous aurez le choix de demander le soutien du conseil, c’est à dire de prendre directement une pile. Pourquoi cumuler ces cartes ? Car celles-ci ont une valeur qui va vous permettre de recruter des seigneurs en les cumulant. Ce qui constitue la troisième action possible.

La dernière action est donc la possibilité de recruter un seigneur. Ceux-ci appartiennent à six guildes différentes et leur pouvoirs sont ainsi variés et ciblés :

Les ambassadeurs vous permettent d’accéder plus facilement au contrôle des Lieux les plus convoités!

Les cultivateurs n’ont aucun Pouvoir, mais rapportent de nombreux Points d’Influence car ils cultivent la sargasse, l’algue nourricière prisée de tous.

Les militaires ne sont pas très populaires et ils rapportent moins de Points d’Influence, mais leurs Pouvoirs sont agressifs pour vos adversaires.

Les mages sont très doués pour obtenir les faveurs des Peuples Alliés!

Les marchands vous donnent le contrôle des précieuses Perles, sans lesquelles il vous sera bien difficile de maîtriser votre destinée.

Les politiciens sont mal aimés et peu scrupuleux, ils sont très utiles pour peser sur le contrôle des Seigneurs.abyss (7)

En remplissant les conditions sur les cartes seigneurs, vous pouvez les recruter en échange de vos cartes cumulées, tout en sachant que la carte de plus petite valeur sera conservée pour le décompte final (évitez donc les cartes à 1). Pour cela soit vous préparez bien votre coup, soit vous vous servez d’une mécanique qui vous permet de donner des perles à la place des points de créatures pour combler un cout.(si les contraintes de races sont respectées).
Certains seigneurs ont des clefs, lorsque vous cumulez 3 clefs vous prenez possession d’un lieu, toujours avec une possibilité de stop-encore car en effet vous pouvez piocher des lieux supplémentaires si ceux qui sont sortis ne vous conviennent pas et les ajouter à la pioche. Donnant ainsi moult possibilités aux autres joueurs.
Une fois le lieu pioché, il vient recouvrir les seigneurs possédants les clefs qui ont permis cet achat et ils sont donc exclus du jeu ne conservant que leur valeur de points.
Et rebelote l’avantage de ces seigneurs s’efface on redevient moins puissant.

– La piste de menace :

Durant la phase d’exploration vous allez tomber sur des monstres, soit vous choisissez de le combattre et vous ramassez le bonus correspondant sur la piste, soit vous le laissez filer et augmentez ce niveau de menace de 1 pour des récompenses bien plus prometteuses au cas où vous seriez de nouveau au combat. Pour vous… et les autres!

abyss

Alors on achète ?

Donc vous l’aurez compris, au final vos préoccupations seront des choix cornéliens, je prends la pile pour pouvoir acheter mon seigneur avant qu’on me le pique ? Il a combien de clef lui, j’achète ou pas ? Si j’attends sur la piste la prochaine récompense c’est une clef et ce seigneur là il est puissant mais il rapporte rien .. hmmm…
Constamment l’œil sur ce que fait le voisin et un calcul de vos coûts en peuple pour éviter d’accumuler les petites cartes qui ne rapporteront rien à la fin.
Le jeu est équilibré et immédiatement fun, il a même été approuvé par TonTon M. qui a remporté haut la main une partie en un temps record. Des amis qui voudront ressortir le jeu vous n’en manquerez pas, c’est le jeu qui peut créer des vocations ! Impossible de ne pas le recommander, le degrés d’addiction que vous aurez au sujet d’un jeu comme nous avec Seasons par exemple, est purement subjectif de toute manière. Par contre le jeu que tout le monde va aimer direct, comme Mysterium, c’est vite vu, Abyss en fait objectivement partie.
Envoyez les perlouses c’est du tout bon !abyss (9)

abyss (16)

Alors As d’or ?

Bon face à Colt Express y’a pas photo… non mais sérieux lol Sachez que pour la totale jeu+extension vous en serez de 55€. Si vous êtes plus souvent 2 que 4… faut voir.
Déjà à deux joueurs, c’est moins bien.(quoi comme d’hab?) Pour nous Seasons à deux c’est le top et on peut y jouer à 4 aussi. Celui-là c’est pas pareil… pour nous. L’extension Kraken doit être un ajout de choix.

Maintenant il faut reconnaitre que cette accessibilité ne va pas sans quelques déconvenues :
Abyss dégage une impression de facteur chance qui peut vite vous plomber la partie si il y a un démarrage trop fort. Certaines cartes sont un peu casse pieds comme ce seigneur qui limite le nombre de créature en main ou qui augmente le cout de recrutement ou encore ce lieu qui permet de piocher un lieu au choix… En fait elles restent certes dépendantes du contexte et on ne peut pas parler de déséquilibre, mais si le but était de rendre le jeu fluide et accessible, là ça casse un peu la dynamique.
L’opportunisme est le maitre mot et il prends un peu le pas sur la stratégie du coup. Lorsque tout se déroule bien vous pouvez littéralement allumer tout le monde, demandez à Tonton M.
Cependant tout cela est aussi à prendre avec des pincettes car l’équilibre est bon et le ressenti ne sera pas le même avec 200 parties au compteur. Mais je m’exprime toujours ici par rapport à l’optique du  » tu sors un jeu tout le monde va se régaler vite fait « . On finit par faire la course sans forcément chercher à optimiser le score final car on focus sur la victoire à tout prix et faut se bouger. Donc sur le court terme et le moyen, un jeu super plaisant que tout le monde aimera, mais dont les enjeux changent pour ceux qui sont allés encore plus loin et qui veulent optimiser et qui vont forcément être un peu désarçonnés à une table de newcomers. Ah ces jeux ou la chance peut frapper me font penser à quand tu perds à Soulcalibur contre un mec qui appuie sur tout les boutons…
Mais ça fait tout le charme, car une chose est sûre pour finir sur une image de la mer, il va y avoir du SEL !abyss (18)

Laisser un commentaire prend moins de temps que de lire un article.
Laisser un commentaire permet au blog de vivre.
Il ne faut pas hésiter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :